Culte inter-consistorial dimanche 11 mars à la Principale

VivreEnsemble11.3.2018

 

… voir ci-contre le thème de ce culte commun avec les paroisses protestantes de Bischheim, Hoenheim, Souffelweyersheim, Reichstett et Schiltigheim à l’église de la Rue Principale, réunies en consistoires :

 

… avec des jeunes de l’association « CoExister »  (infos cliquez ici)
… la chorale du jour
… les jeunes catéchumènes et leur KIT pour CoExister
… un sketch sur Jonas
… 
et les chants de Protestants en Fête :
    « Fraternité » et
    « Qui es-tu, toi mon frère, ma sœur ….? »
et les pasteurs des 4 paroisses réunies

Ω

 

Le Psaume 84 dit par Michel, accompagné musicalement par Flore  :

Cœur pèlerin, je suis ton centre.
Laisse la joie ouvrir en toi le temple du dedans
Laisse la joie planter en toi son arbre fou
Cœur pèlerin je suis ton centre.
Dans le dédale du vent l’aigle trouve son aire,
Sous l’épaule du toit le martinet son nid
comme l’éclair sa fête noire.
Cœur pèlerin je suis ton centre.
De crête en crête monte aux sources du vent,
de sommet en sommet gravis l’inaccessible où Je me tiens
comme secret ailé
Cœur pèlerin je suis ton centre.
Un instant dix mille ans tout s’unifie dans l’extase des pierres où le silence adore

Cœur pèlerin je suis ton centre.    (Vincent Lerbret)

 

Ω

 

Le KIT POUR COEXISTER des catéchumènes de Souffel’ :IMG_3079

 

Apprendre à connaître l’autre :

 Si je n’ai pas d’amour,

je ne suis rien de plus

qu’un métal qui résonne

ou qu’une cymbale bruyante.

Je pourrais transmettre

des messages reçus de Dieu,

posséder toute la connaissance

et comprendre tous les mystères,

je pourrai avoir la foi

qui dépasse les montagnes,

si je n’ai pas d’amour, je ne suis rien.

(1 Corinthiens 13, versets 2 à 3)

Ne pas penser qu’on détient la vérité :

Jésus dit :

« Si vous restez fidèles à mes paroles,

vous serez vraiment mes disciples.

Vous connaîtrez la vérité,

et la vérité vous rendra libres. » 

(Jean 8 versets 31 et 32)

 Se rencontrer pour partager ses convictions :

Moïse prit une tente

et la dressa pour lui

à l’extérieur du camp à une bonne distance.

Il l’appelait tente de la Rencontre.

Celui qui voulait consulter l’Eternel

devait sortir du camp pour se rendre

à la tente de la Rencontre.

(Exode 33 verset 7)

 Ne pas juger l’autre par rapport à son origine, sa religion, sa couleur de peau :

Ne jugez point,

afin que vous ne soyez point jugés.

Car on vous jugera du jugement

dont vous jugez,

et l’on vous mesurera avec la mesure

dont vous mesurez …

(Matthieu 7, verset 1 à 2

Les différences sont une richesse et pas un handicap :

Que chacun de vous utilise

pour le bien des autres

le don particulier qu’il a reçu de Dieu.

Vous serez ainsi de bons administrateurs

des multiples dons divins.

(1 Pierre 4 verset 10)

Découvrir qu’on est tous frères et sœurs en humanité :

Voyez quel amour

le Père nous a témoigné,

pour que nous soyons appelés

enfants de Dieu!

Et nous le sommes.

(1 Jean 3 verset 1)

Ω

 

 Prière d’intercession :

IMG_7213

C’est avec reconnaissance que nous nous tournons vers Toi, Seigneur. Nous te disons merci, car tu nous as fait humains. Nos limites, nos questionnements et nos doutes sont des atouts qui nous devraient nous éviter d’être des blocs de certitude. Ils nous aident à nous ouvrir aux autres, à dialoguer avec ceux qui ne vivent pas la même tradition, qui n’ont pas les mêmes croyances. Tu nous as fait des humains en chemin, qui doivent encore apprendre à vivre ensemble.

Nous te prions pour toutes les femmes et tous les hommes, quelle que soit leur foi ou leur croyance.

Pour ceux qui suivent la voie du Bouddha.

Pour ceux qui vénèrent les Dieux de l’hindouisme.

Pour nos frères et nos sœurs de l’islam.

Pour le peuple juif qui est notre origine.

Pour les peuples des religions traditionnelles.

Pour les différentes Églises chrétiennes.

Pour les personnes sans religion et celles qui sont en chemin, afin qu’un jour nous soyons unis.

Nous te prions pour notre planète.

Nous voulons sauvegarder la création de tout notre cœur et de toute notre sagesse.

Nous voulons préserver ta bénédiction originelle sur la création.

Nous te prions pour ceux qui sont sans pain sans maison et sans pays.

Nous voulons combattre avec passion pour la justice afin que ce monde soit accueillant pour tous les peuples.

Nous te confions l’enfant blessé au fond de nous, nos amours et nos amitiés perdues, notre méfiance à l’égard de nos prochains, notre désir profond de vivre ensemble en bonne intelligence et dans un esprit d’accueil et d’ouverture.

Nous te remettons nos jeunes, leur vie et leur avenir. Nous te rendons grâce pour la bénédiction qu’ils représentent pour chacun de nous.  Amen

Ω

 

et voici le texte de l’envoi (sur la base d’un texte de la liturgie de bénédiction de mariage de l’UEPAL, retravaillé par les catéchumènes de Hoenheim) :

 

Voici, la route est ouverte par votre venue à ce culte,
par le partage que nous avons vécu.
Le voyage a commencé ; il est sans fin.

Soyez, les uns pour les autres, des témoins de l’Amour infini.
Tendez vos mains vers le monde qui attend :
le monde a besoin de partage pour croire que vivre ensemble est possible

Vivez cette joie !
Alors, demain ne sera plus seulement demain,
il sera le lendemain de votre joie.
Et pourquoi pas aussi la veille de votre joie ?!

Allez ! le voyage a commencé.
Le monde a besoin de votre solidarité pour croire qu’il peut aimer.

Ω

 

… suivie d’un échange avec des jeunes de l’association « CoExister » et un repas préparé par Albéra.

IMG_7214