Culte Gospel avec Sainte Cène et témoignage sur SOS-Amitié

DSC_4582 DSC_4584

Dimanche Laetare« Réjouissez-vous » – placé sous le thème Le Christ donné pour vous :

« Si le grain de blé tombé en terre
ne meurt pas, il reste seul;
mais s’il meurt,
il donne beaucoup de fruit. »  
(Jean 12,24)

 

DSC_4585

 

 … avec le témoignage de Thérèse Joffret, bénévole
à SOS amitié Strasbourg, sur :

« Une écoute bienveillante 7/7  et  24/24 ! »

pour plus d’infos cf. http://www.sosamitie67.org/
et  https://www.sos-amitie.com/web/strasbourg/accueil

 

 

Prière:
Seigneur, les paroles de la Bible nous paraissent parfois compliquées, théoriques
et sans rapport avec notre vie de tous les jours. Ouvre notre intelligence et notre
cœur à la méditation du sens de ce texte que tu nous as donné pour ce matin. Amen.

 

Bien chers, vous souvenez-vous de ce que vous avez mangé ces derniers temps… disons, durant la semaine écoulée… Vous vous en souvenez?

Ce matin , Jésus aussi nous parle de manger et de boire.

«Mangez et buvez la chair du fils de l’homme, mangez-moi et buvez mon sang…» Si nous n’étions pas déjà habitués aux images que Jésus utilise tout le temps nous pourrions croire qu’Il nous invite à refaire de sacrifices humains, alors que Dieu les a déjà interdits le jour du sacrifice d’Isaac quand un bouc avait pris la place de l’enfant.

Oui, si  nous n’étions pas habitués aux images que Jésus utilise tout le temps, nous pourrions croire qu’il veut faire de nous des cannibales qui mangeraient leur propre maître! Savez-vous, que ce reproche a été fait aux premiers chrétiens et que cela a occasionné des persécutions terribles ? Alors que dès le départ les disciples voyaient bien que Jésus inventait quelque chose de beaucoup plus profond ce dernier soir autour du repas de la Pâque juive, un nouveau repas, oui, mais d’un repas  symbolique : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang, a la Vie Eternelle » dit Jésus. Quelle est cette vie ?

Les jeunes du catéchisme, avec leurs parents hier, ont dégagé le sens de la Sainte Cène à partir de quatre textes bibliques :

  1. Matthieu 26 :  Elle nous donne le Pardon de Dieu, et ça fait du bien d’être pardonné.e et de pouvoir pardonner, même si c’est dur.
  2. Luc 24 :  Les disciples d’Emmaüs ont fait preuve de générosité en invitant un inconnu sous leur toit. C’était Jésus en fait. En partageant le repas il s’est révélé et ils ont compris qu’il était ressuscité. La Sainte Cène nous fait participer à la Résurrection !
  3. 1 Corinthiens 12 :  Nous sommes de corps du Christ avec pleins de membres et organes différents.
    Chacun, petit et grand, qui qu’il soit, a sa place
  4. Luc 14 :  Un jour nous serons à table pour un repas de fête dans l’autre monde !

Nous sommes heureux de célébrer et de partager ce moment d’espérance et de foi tous ensemble dans un petit moment maintenant. Juste encore une question: Pourquoi donc les disciples trouvent-ils cet enseignement de Jésus  «dure, difficile, et rude»? « Cette parle est dure, disent beaucoup de ses disciples. « Qui peut l’écouter ?! » Qu’est-ce qui est dur au point que beaucoup d’entre eux vont quitter Jésus ce jour-là? (V. 66)

Jésus nous invite à une relation incroyablement proche avec lui. Pas pour la forme, non, corps et âme, coûte que coûte. Nous suivons notre maître sur un chemin radical d’amour. Il peut nous amener à des moments durs, des vendredi saints, la mort de beaucoup de choses, comme Lui est passé par la mort et la résurrection.

« Si le grain de blé, tombé en terre ne meurt pas, il reste seul, mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit. » (Jn 12,24)  Amen.

Ulrike Richard-Molard

Tags: ,